To top

janvier 2018

23 Jan

S.O.S D’UNE MÈRE EN DÉTRESSE

Cet article s’adresse aux mamans désespérées. Donc si vous êtes une mère, dont les enfants en bas âge dorment profondément toute la nuit. Et ne connaissez pas, ce mouvement d’humeur, d’une mère désespérément fatiguée, faisant partie de la ligue #antimômesrelous. Ce post n’est pas pour vous !! ( dans mes rêves vous êtes Bip Bip. Et moi le coyote. Sauf que chez moi, le coyote est bougrement intelligent et il arrive à tous les coups, à balancer cette putain d’enclume sur la gueule de Bip Bip ! ) Ou vous mesdames, dont les enfants sont tellement grands, qu’ils sont sur le point de quitter, la chaleur du foyer. Ne vous la racontez pas trop. Dès que vous aurez le dos tourné, ils vous feront un petit-enfant par derrière et alors qui c’est qu’on appellera pour s’en occuper ?! Dites vous bien, que la vie est un éternel recommencement !

 

Si vous voulez comprendre, le pourquoi du comment, voici ma publication sur Facebook, ce matin.

 

 

C’est la première fois, aujourd’hui, où le nom de mon blog, me fait frémir d’impatience, de solitude ( bah oui, ils sont deux et je suis seule ) et me donne une profonde envie d’évasion !

Ne revenez pas, sur mon dernier article narrant et clamant haut et fort mon amour pour ces montres ! « Ils sont toute ma vie, mon amour pour eux est sans borne », bla bla bla —> Par moment, je peux devenir un être totalement et irrémédiablement dépourvu de toute logique !!

Dans ma douche, ce matin, tout naturellement, j’ai décomposé pour mieux recomposer :

 

Pourquoi je baille, pourquoi je râle
Pourquoi je cris, pourquoi j’ai mal
Voici le S.O.S,
D’une mère en détresse.
J’ai jamais voulu être une mauvaise mère
Moi qui les trouvais si beaux
Faut que je me mette à l’eau.

 

J’aimerai changer d’atmosphère
Pouvoir les aimer à nouveau
Ces affreux jojos

 

J’aurai aimé dormir la nuit
Réposée et en train de rêver
Je n’ai pas envie d’autre chose
Mais ce sont les enfants qui disposent
De mes nuits
De mes nuits
De mes nuits sans repos !

 

Celui qui s’en tire bien, c’est leur père
Il est parti très tôt au boulot
J’ai qu’une seule idée dans le ciboulot
Me traitez pas d’alcoolo
Mais c’est l’heure de l’apéro

 

Pourquoi je cris, pourquoi tu pleures
Pourquoi t’es punie, pourquoi plus d’une heure
Vraiment pas sage, je suis moribonde
C’est dans mon coeur que ça gronde
J’ai jamais aimé être grossière
Mais vous me faites chier les minots
Ca me fait froid dans le dos

 

 

  J’voudrai redevenir une bonne mère
Mais y a plus d’apéro
Maman, finit au bistro…
 

Pour celles dont le rêve est de devenir maman. Lisez et re-lisez cet article. Mémorisez les nouvelles paroles de la chanson. Prenez le temps de la réflexion, 10 ou 15 ans. Puis reposez-vous la question.

 

« Pour vivre heureux. Vivons à deux ».
By me.