To top
18 Août

LES DÉESSES DU STADE

Et oui mesdames, nous y sommes. Le 5 août a marqué le retour des crampons, des cris du public en folie et pourquoi pas, si vous êtes chanceuses, des soirées bières entre copains. Vous l’aurez deviné : le championnat de France de Ligue 1 reprend. Alors oui, cela ne ravi certainement pas chacune d’entre vous, car c’est également le retour des réflexions bien beauf de votre mari, huant l’équipe adverse en passant par les mères des malheureux joueurs qui la compose…

Non, cette saison ne sera pas de tout repos pour vous, et je vous souhaite d’ores et déjà bon courage, vous qui devrez subir les foudres de votre homme quand les « enculés d’en face » (comme il dit) marqueront un but litigieux, à la limite du hors-jeu, cette règle si difficile à comprendre…

 

 

Bien sûr, le football n’est pas traditionnellement un sport extrêmement féminin. Mais si cette année, vous décidiez de ne plus être largué quand la discussion se dirigera dangereusement vers le ballon rond ? Pour cela, petit focus sur les forces en présence de cette saison de ligue 1 qui s’annonce palpitant, agrémenté de quelques phrases que vous pourrez sortir autour d’un verre de rouge au moment du fromage…

 

L’AS Monaco

 

[row custom_class= » »][col-md-6]Le club du Rocher, tenant du titre cette saison, a eu un été mouvementé. Il faut dire que les Rouges et Blancs avaient fait forte impression la saison passée réalisant l’exploit de détrôné de Paris Saint-Germain, mais également en atteignant les demi-finales de la Ligue des Champions (1er club français depuis 2010). Cette saison extraordinaire a attiré les plus grands clubs européens, s’appropriant à coup de millions les pépites de la Principauté. Ainsi, Benjamin Mendy est devenu le défenseur le plus cher de l’histoire, payé 58 millions d’euros par Manchester City. Mais le dépouillage n’est[/col-md-6][col-md-6]pas encore terminé, car la vraie pépite, c’est Kylian Mbappé. Le français de 18 ans a éclaboussé tout le championnat par sa précocité, sa classe et la maturité de son jeu. Dans le viseur de Paris, le jeune homme a admis ses envies de départ, mais Monaco ne semble pas vouloir laisser partir son diamant, malgré le prix hallucinant proposé par Paris (on parle de 180 millions d’euros, de quoi s’acheter quelques jolis vêtements, non ?). La saison monégasque est floue, malgré 2 bons premiers matchs. Il semble peu probable que l’ASM conserve sa couronne…[/col-md-6][/row]

 

 

Phrase passe-partout :

 

« La stratégie de Monaco me fait penser à celle de Porto, privilégiant l’aspect financier, sans réellement définir d’objectif sportif élevé… » ou bien « C’est triste de voir ce club se faire dépouiller, mais ils ont de la ressource » voir même « Incroyable cette équipe ! Ils perdent chaque année leurs meilleurs joueurs mais restent au plus haut niveau ! Chapeau… »

 

 

Le Paris Saint-Germain

 

[row custom_class= » »][col-md-6]Ah, Paris. Après avoir subi la plus grande humiliation de l’histoire du football contre le FC Barcelone l’an dernier, après avoir été détrôné de son fauteuil de champion de France, beaucoup pensait que le soutien sans faille du Qatar en prendrait un coup. Racheté par le pays pétrolier en 2011, le PSG dépense depuis des sommes astronomiques pour attirer les plus grands joueurs. Cependant, l’échec persiste : aucune demi-finale Ligue des Champions à se mettre sous la dent pour le club de la capitale. Oui, Paris a pris un sacré plomb dans l’aile en 2017… La crédibilité du club semblait ternie à l’échelle mondiale, essuyant plusieurs échecs sur le marché des transferts . Le PSG n’arrivait pas à attirer de grands joueurs, et Marco Verrati, la pépite italienne, avait des envies de départ… jusqu’au réveil. D’une main de fer, le[/col-md-6][col-md-6]PSG a convaincu l’italien de rester, pour ensuite faire le coup du siècle sur le marché des transferts : l’un des 3 meilleurs joueurs du monde, Neymar Jr, arrive du FC Barcelone pour une somme record. Acheté 222 millions d’euros par Paris, Neymar devient la recrue la plus chère de l’histoire, devançant Paul Pogba, acheté 120 millions par Manchester United en 2016. Démentiel ? Pas tant que ça, car Neymar risque de rentabiliser son transfert en quelques mois, grâce à une vente de maillot record (20 000 ventes la première semaine). Mais le PSG s’offre surtout avec Neymar un génie du ballon rond. A 25 ans, le brésilien est déjà considéré comme l’un des meilleurs de l’histoire du Brésil. Enfin bref, le PSG semble inarrêtable en championnat cette saison, aucune équipe ne semble réellement pouvoir leur faire face.[/col-md-6][/row]

 

 

Phrase passe-partout :

 

« A mon avis, l’arrivée de Neymar fait entrer le PSG dans une autre dimension » ou encore « Cela fait plaisir de voir que Paris est enfin un club attractif, cela ne peut qu’être positif pour notre championnat » voir si vous êtes marseillais « Comment veux-tu concurrencer un club totalement soutenu par un pays et utilisant des méthodes digne des mafias pour recruter ? »

 

 

L’Olympique Lyonnais

 

[row custom_class= » »][col-md-6]La capitale des Gaules n’aura pas chômé cet été. Après avoir vendu 4 joueurs cadres, Lyon a misé sur de jeunes joueurs talentueux, à des prix peu élevé. Les Rhône-alpins se sont servis chez les grands clubs européens, récupérant de jeunes joueurs peu utilisés, à cause du niveau de leur équipe. Madrid, Chelsea ou encore Amsterdam ont fait affaire avec les lyonnais. Au total, Lyon a vendu pour 120 millions d’euros, et acheté pour 40 millions. De belles plus-values, leur permettant de rembourser quelques dettes liées à l’achat d’un nouveau stade (410 millions d’euros, 60 000 places) ultra design. Cet achat conséquent permettra à Lyon de voir loin : d’ici 10 ans, Lyon verra son budget[/col-md-6][col-md-6]explosé, pour, pourquoi pas, jouer les hautes places européennes. Mais pour le moment, l’OL se concentre sur des objectifs plus simples : jouer la ligue des champions l’année prochaine. Après de bons débuts cette saison, Lyon peut se permettre d’en rêver. Le jeu lyonnais est beaucoup plus alléchant que la saison passée, et Lyon fait mal, très mal en attaque. Doté d’un quatuor offensif jeune et ultra-technique, Lyon peut voir l’avenir en rose, sans pour autant s‘enflammer. L’OL reste instable, et assez fragile : la blessure d’un membre du quatuor pourrait s’avérer très difficile à gérer, et ainsi empêcher le Lyon de rugir…[/col-md-6][/row]

 

 

Phrase passe-partout :

 

« Non mais c’est sûr que le business plan de Lyon est bien plus équilibré que celui du PSG. Ils ont la même stratégie marketing que le Bayern Munich ou encore Arsenal. » ou bien « C’est beau de revoir Lyon revenir à un bon niveau, eux qui m’avaient fait rêver dans les années 2000… » ou, si vous êtes Stéphanois «  Pffff… c’est n’importe quoi ce club ! Les arbitres sont à leur merci, et dès qu’on touche un Lyonnais dans la surface, il y a forcément pénalty…dégueulasse. »

 

 

Et voilà ! Vous êtes fines prête pour prendre la parole dans ses discussions si fermées ! Et puis, cette année, vous allez en avoir pour votre argent car bonne nouvelle : la coupe du monde, c’est cette année ! Autant s’y connaître un petit peu plutôt que de subir ce bel évènement, non ?

 

                                                                                                                                                        Article signé N.C.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Maud

Bienvenue sur Nell & Jude, ma bulle, mon blog, mon truc à moi.

2 Comments
  • Arthur Antunes Coimbra

    Oui, bien sûr. Mais, tout ceci ne nous dit pas quel rouge à lèvres porte Jean Neymar et si les joueurs de l’OL préfèrent une lotion tonique ou un masque exfoliant lorsqu’ils affrontent St Etienne. Ou si Benzema se met toujours en colère lorsqu’on lui soutient que Sonic System de Clinic ne vaut rien. Et, surtout, quel parfum – Miss Dior ou Nina Ricci – dois-je porter pour assister à un match PSO / GM ?

    18 août 2017 at 16:39 Répondre

Leave a reply