To top
24 Oct

Moi quand je serai grande, je serai…Maman !

 

bb[dropcap custom_class= »normal »] p [/dropcap]etite fille je voulais être boulangère, c’était le métier de rêve pour une gourmande de bonbons de mon genre et puis finalement en grandissant les choses changent, fort heureusement pour les enfants fans de Superman  😉 ( enfin surtout pour leurs parents !) Les rêves évoluent et avec le temps nous pouvons définir plus facilement nos désirs les plus ardents. Dans mon cas, hormis trouver le grand amour ( l’indécrottable romantique ! ) je souhaitais plus que tout devenir maman…Il y a tellement de raison à cela, tout d’abord l’accouchement, « souffrir » un bonheur tellement intense, ha lala quelle jouissance ! Hum..non pour ça j’aurai préféré passer mon tour et je le veux bien encore à ce jour, une volontaire ?!  😉 Je pense que la première est d’ordre viscéral, je sais que je suis faite pour ça, je le ressens dans mes tripes, après l’envie de chérir un petit bout etc tout le bla bla qui fait que, mais la raison ultime c’est Ma maman…

Toutes les deux, nous avons une relation purement fusionnelle , comme nous aimons le dire  » on se ressemble 100% » et c’est vrai, autant dire que chaque jour j’ai mon futur face moi ( hum…et c’est parfois un peu effrayant ! Heu Doudou, tu signes toujours ?!  😛 ) Je ressens cet amour viscéral, charnel pour elle, tout comme pour mon fils, c’est genre si on lui fait du mal, c’est comme si tu me plantais un couteau dans le coeur, j’ai envie de te dire  » si tu touches à ma mère, je te tue ! » Quand je vais bien ou mal et que je suis auprès d’elle, je ressens un bien-être tellement fort, je me sens en confiance, rassurée, rien ne peut m’atteindre, elle a cet immense pouvoir sur moi. Dans ses bras, elle arrive à calmer mes peurs et mes maux de petites filles projetés à l’âge adulte et ça fait un bien fou d’être câlinée et bercée comme un bébé…Et non je n’ai pas honte de l’admettre, au contraire, je chéris le souvenir de la petite fille que j’étais et qui est toujours en moi  🙂

Pour la plupart on s’est posé la question et on se la pose encore, « est-ce que je serai et est-ce que je suis une bonne maman ?! » Peur de mal faire, de décevoir et de faire du mal à son tout petit, le rôle d’une maman est tellement difficile, je me perds souvent dans ce genre de réflexion, car il ne s’agit pas de se dire « bon bah j’ai loupé ça, je referais mieux la prochaine fois ! » non, il faut savoir se remettre en question continuellement et surtout penser à le faire. Bien sûr l’erreur est humaine,  et on en fait toutes, mais qui  mieux qu’une maman pour nous orienter vers la bonne direction ?! La transmission mère-fille, dans ce cas est une bénédiction…

D’aussi loin que je me souviennes, mon héroïne à moi, c’est Ma maman…Autant dire qu’elle a fait son job à merveille !!! Et n’a-t-on pas envie de ressembler à son héros petit ou grand ?! Pour tout ce qu’elle m’a donné et transmit, pour tout cet amour partagé, j’ai envie de dire « Que moi quand je serai grande, je serai… Maman ! »

Avec tout mon amour,

                     Je t’aime Maman…!

 

erhtyccccmmm

Maud

Bienvenue sur Nell & Jude, ma bulle, mon blog, mon truc à moi.

10 Comments
  • sylvie

    C’est très beau, j’imagine l’émotion de ta maman en te lisant.
    Gros bisous 🙂

    25 octobre 2014 at 14:08 Répondre
  • Honorine Piépaquè

    A-do-rable !

    25 octobre 2014 at 22:56 Répondre
  • melanie

    Super beau ce que tu as dit, ta maman peut etre fier de toi!!!!

    26 octobre 2014 at 22:37 Répondre
  • loutre

    Oups une petite larme…. !!! C’est très très beau ! Comme dit plus haut ta maman doit être très très fière !! Grosse Bizz ma Loutre Maman !!

    28 octobre 2014 at 08:55 Répondre
  • Cynthia

    Que peut on dire d’autre quand on a une maman pareil!!!

    1 novembre 2014 at 00:01 Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.