To top
17 Mar

Raison et sentiment

josh

 

D

ernièrement, Jude a traversé une phase difficile, et nous avec. La phase des crises. Je me suis demandée, maintes et maintes fois ce qui n’allait pas. Qu’est-ce que nous faisions mal pour qu’il soit ainsi, à se mettre par terre, à hurler, à pleurer, à taper des pieds, à claquer les portes, bref ça n’allait pas. Et puis, en parlant avec mon entourage, je me suis aperçue que j’oubliais que les enfants devaient passer par des étapes obligatoires, qui sont par ailleurs nécessaire au bon équilibre.

OK, moi je veux bien, mais en attendant c’est toute la maisonnée qui subit. N’ayant pas envie de subir cette phase pendant des mois, je me suis penchée sur ses crises. Et plutôt que de les ignorer, j’ai tenté de les comprendre.

Ses scènes, étaient du à la frustration de ne pas arriver à se faire comprendre, à la colère de ne pas pouvoir faire certaines choses seul, au fait de voir sa petite soeur grandir et envahir son monde, d’avoir moins son papa et sa maman pour lui etc…

A chaque crise nouvelle, je me positionnais à sa hauteur, en le regardant bien dans les yeux et en lui expliquant que je comprenais son sentiment et en lui expliquant les choses calmement. En appliquant cette méthode tous les jours, les crises ont largement diminués, parfois même elles ne duraient que quelques secondes ( il pleurait pour le principe ! )

 

josh1

 

Aujourd’hui, Jude ne fait plus de crise, il pleurniche parfois comme un enfant de son âge, quand il n’obtient pas ce qu’il veut, mais de manière aléatoire et tout à fait normal.

Il y avait aussi, un autre gros problème, ce qui n’arrangeait pas du tout cette période de nos vies. Jude, n’écoutait RIEN du tout !!! A faire des bêtises, sans cesse. A presque nous narguer, à se foutre de nous lorsque nous lui interdisions quelque chose, UNE HORREUR ! C’était devenu un petit monstre, qui nous en faisait voir de toutes les couleurs. Résultat, avec Doudou, nous n’en pouvions plus et nous nous énervions pour tout et tout le temps ( problème lié également à la fatigue )

Là, je me suis dit, que si ce petit garçon si mignon, si gentil devenait un petit monstre, c’est qu’il réclamait tout simplement notre attention, mais pas seulement. C’était un appel à l’aide qu’il nous envoyait, pour qu’on lui impose DES LIMITES !

 

josh2

 

Avec Doudou, nous avions toujours mis des limites à certaines choses, mais sans jamais aller jusqu’au bout ( PAS BIEN, oui je sais ) Cette fois-ci, nous en avons décidé autrement, nous allions mettre de vraies limites et NOUS Y TENIR.

Le résultat, à été radical. C’était bien ça, que mon petit lou souhaitait, de l’ATTENTION et des LIMITES. Nous avons modifiés nos habitudes, en passant plus de temps avec eux, à jouer, à se câliner, à parler etc… Et les règles de la maison ont changés. J’étais en train de chercher des exemples, mais pour être honnête j’ai du mal à en trouver, car les choses ont tellement évolués depuis, que tout se fait très naturellement.

Ah si, voilà un exemple : avant nous mangions sur la table basse et devant la télé, le truc nul, je sais. Mais lorsque nous arrêtions la télévision, il faisait des crises, du coup pour manger dans le calme, nous cédions. Les nouvelles règles misent en place : nous lui avons expliqué, que dorénavant, nous allions manger sur la grande table et sans télévision. Le repas étant un moment de partage en famille. Au début il a un peu protesté et puis très vite, de lui même il a été éteindre la télévision, dès lors qu’il entendait «  à table «. Depuis ça se passe très bien, il éteint la télé, mets les sets de table, positionne les chaises de chaque personne etc et tout ça sans qu’on lui demande quoique se soit. Bien sûr, parfois on sent qu’il teste encore nos limites, mais il voit que ça ne marchera plus, alors il ne dépense plus son énergie en larme, c’est lui qui cède.

Pour le coucher du soir : depuis la naissance de Nell, il y avait toujours des problèmes pour le coucher. Jusqu’à il y a encore peu de temps, il fallait que je reste à côté de lui jusqu’à ce qu’il s’endorme. Mais nous avons été ferme à ce niveau là, une fois couché on ne se relève pas, on le rassure, on fait un câlin avec plein de bisous, des gentillesses pleines d’amour et dodo. Aujourd’hui, on le couche, on l’embrasse, je n’ai même plus le temps de lui dire des petits mots réconfortants, qu’il me pousse pour que je m’en aille !

 

josh3

 

Le fait, de l’impliquer aussi dans les tâches du quotidien, lui a fait beaucoup de bien. Du jour au lendemain, il est devenu GRAND FRERE.

Avec Nell, les choses n’ont pas toujours été simple. Il a régressé , il lui en voulait un peu, d’être là. Parfois, il n’acceptait pas qu’elle soit à côté de moi, il me voulait pour lui tout seul. Il ne lui prêtait aucun jouet, même ses jouets à elle. Lorsqu’elle faisait une bêtise, il faisait la même juste après, pour qu’on ne s’occupe pas que de Nell. Il lui faisait des bisous,  parfois un peu trop fort.

Mais depuis, qu’il a découvert que c’était lui le grand, à la maison. Son comportement à changé. Coco n’a qu’à bien se tenir ( Coco, c’est comme ça qu’il appelle sa soeur )

Quand Coco fait une bêtise, son grand frère rapplique de suite, même maman n’a plus le temps de rouspéter ! Elle en prend pour son grade la petite. Quand Coco, prend un des jouets de Jude, il le récupère mais va lui en chercher un autre à la place. Il partage même ses gâteaux et ses bonbons ( bon certes il lui donne des touts petits bouts, mais l’intention est là ) il lui saute dessus pour l’embrasser et lui faire des câlins, on le sent plein d’amour pour sa soeur.

 

josh4

Nous avons franchi un cap avec Jude. Bientôt, il faudra retraverser le même avec Nell. Mais, maintenant nous avons les clés, bien que chaque enfant soit différent, ils ont néanmoins les mêmes besoins.

josh5 josh6

C’est nous, leur parents, qui leur donnons l’exemple, et même si nous ne sommes pas les meilleurs, ils nous poussent à le devenir. Il n’est pas aisé de conjuguer « raison et sentiment », mais c’est pourtant une bonne définition de l’amour qu’on peut leur porter…

josh7 josh8

Rendez-vous sur Hellocoton !
Maud

Bienvenue sur Nell & Jude, ma bulle, mon blog, mon truc à moi. Passionnée par la diététique, amoureuse de la mode. Férue de littérature, glaneuse hors pair de la moindre info sur le web , râleuse à l’échelle internationale et super maman !

4 Comments
  • Ionascu

    Magnifique!

    17 mars 2016 at 15:37 Répondre
  • Hélène

    C’est magnifiquement écrit ! Tout est dit ! Bravo ! C’est tellement beau d’être parents et c’est une véritable chance mais qu’est ce que c’est dur par moment aussi !

    19 mars 2016 at 20:51 Répondre

Leave a reply