To top

enfants Tag

23 Jan

S.O.S D’UNE MÈRE EN DÉTRESSE

Cet article s’adresse aux mamans désespérées. Donc si vous êtes une mère, dont les enfants en bas âge dorment profondément toute la nuit. Et ne connaissez pas, ce mouvement d’humeur, d’une mère désespérément fatiguée, faisant partie de la ligue #antimômesrelous. Ce post n’est pas pour vous !! ( dans mes rêves vous êtes Bip Bip. Et moi le coyote. Sauf que chez moi, le coyote est bougrement intelligent et il arrive à tous les coups, à balancer cette putain d’enclume sur la gueule de Bip Bip ! ) Ou vous mesdames, dont les enfants sont tellement grands, qu’ils sont sur le point de quitter, la chaleur du foyer. Ne vous la racontez pas trop. Dès que vous aurez le dos tourné, ils vous feront un petit-enfant par derrière et alors qui c’est qu’on appellera pour s’en occuper ?! Dites vous bien, que la vie est un éternel recommencement !

 

Si vous voulez comprendre, le pourquoi du comment, voici ma publication sur Facebook, ce matin.

 

 

C’est la première fois, aujourd’hui, où le nom de mon blog, me fait frémir d’impatience, de solitude ( bah oui, ils sont deux et je suis seule ) et me donne une profonde envie d’évasion !

Ne revenez pas, sur mon dernier article narrant et clamant haut et fort mon amour pour ces montres ! « Ils sont toute ma vie, mon amour pour eux est sans borne », bla bla bla —> Par moment, je peux devenir un être totalement et irrémédiablement dépourvu de toute logique !!

Dans ma douche, ce matin, tout naturellement, j’ai décomposé pour mieux recomposer :

 

Pourquoi je baille, pourquoi je râle
Pourquoi je cris, pourquoi j’ai mal
Voici le S.O.S,
D’une mère en détresse.
J’ai jamais voulu être une mauvaise mère
Moi qui les trouvais si beaux
Faut que je me mette à l’eau.

 

J’aimerai changer d’atmosphère
Pouvoir les aimer à nouveau
Ces affreux jojos

 

J’aurai aimé dormir la nuit
Réposée et en train de rêver
Je n’ai pas envie d’autre chose
Mais ce sont les enfants qui disposent
De mes nuits
De mes nuits
De mes nuits sans repos !

 

Celui qui s’en tire bien, c’est leur père
Il est parti très tôt au boulot
J’ai qu’une seule idée dans le ciboulot
Me traitez pas d’alcoolo
Mais c’est l’heure de l’apéro

 

Pourquoi je cris, pourquoi tu pleures
Pourquoi t’es punie, pourquoi plus d’une heure
Vraiment pas sage, je suis moribonde
C’est dans mon coeur que ça gronde
J’ai jamais aimé être grossière
Mais vous me faites chier les minots
Ca me fait froid dans le dos

 

 

  J’voudrai redevenir une bonne mère
Mais y a plus d’apéro
Maman, finit au bistro…
 

Pour celles dont le rêve est de devenir maman. Lisez et re-lisez cet article. Mémorisez les nouvelles paroles de la chanson. Prenez le temps de la réflexion, 10 ou 15 ans. Puis reposez-vous la question.

 

« Pour vivre heureux. Vivons à deux ».
By me.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
31 Oct

Une vie, sans mes enfants ?!

dsc07754

[dropcap custom_class= »normal »]M[/dropcap]es enfants, qu’est-ce que je ferais sans eux ?! Bah euh…tout plein de chose !!

Déjà, je serais moins crevée. Doudou étant grand, je n’aurais à m’occuper que de moi ( bon okay, un peu de lui aussi ). Je pourrais de nouveau me coucher très tard, quand bon me semble. Je pourrais de nouveau sortir, lorsque l’envie me prend. Je pourrais passer une semaine, à ne manger que des cochonneries, sans faire un seul repas équilibré. Je pourrais partir en week-end plus souvent. Je pourrais m’acheter des trucs qui me font plaisir à moi, sans culpabiliser. Je pourrais continuer à pester après des enfants qui pleurent dans la rue ou ailleurs, en protestant contre les parents, sans me mettre une seule seconde à leur place !

Au quotidien, je n’aurais peur pour personne ( bon, si, pour ma famille mais pas tous les jours ) je pourrais être un peu plus égoïste, être plus insouciante. Je pourrais vivre au jour le jour, sans me préoccuper du lendemain. Je pourrais avoir des idées folles et les accomplir, de jour comme de nuit. Je pourrais être irresponsable tout en ayant le coeur léger, je pourrais tout plaquer du jour au lendemain pour devenir acrobate de haute voltige dans un cirque en Russie ( sauf que j’ai le vertige, mais je pourrais en tout cas…)
dsc07790

Autant dire, que je pourrais en faire des choses, si je n’avais pas mes enfants. [blockquote] »Mais merde ! Qu’est-ce que je serais malheureuse sans eux… »[/blockquote]

Je préfère mille fois, être privé de toutes ces choses et avoir le coeur en fête, chaque jour. Clairement, je serais contente d’avoir de nouveau cette liberté. Mais je ne me souviens pas avoir été aussi heureuse, que le jour où je suis devenue maman. Mes enfants, me comblent tellement, que le reste me paraît bien futile à côté.

Même si certains passages sont plus difficiles, Nell et Jude sont des enfants adorables, qui méritent qu’on sacrifie quelques petites folies, rien que pour l’un de leur sourire. Un « je t’aime, maman » de mon grand garçon, vaut tout l’or et toute la liberté du monde. Lorsqu’ils jouent ensemble, leur petit rire cristallin, me donne l’impression que c’est Noël. Ce bien être si profond, que je ressens, c’est à eux que je le dois.

Et si, en fait, ma liberté c’était eux ? Depuis que mes enfants sont là, je me sens libre d’être moi. Et si à la fin, c’était ça, la liberté…?! En tout cas, c’est la mienne. Une vie, sans mes enfants ?! JAMAIS, plutôt crever en l’air, accrocher à un trapèze volant,  que de ne plus sentir mes petites têtes tendres contre mon coeur…

 

dsc07773 dsc07763 dsc07755

Rendez-vous sur Hellocoton !