To top

glamor for yourself Tag

10 Mai

GLAMOUR FOR YOURSELF

C’est marrant, ce jugement que les gens peuvent porter sur les blogueuses beauté. Parce que nous parlons maquillage, nous sommes futiles, des têtes sans cervelles ?! Il me semble que les esthéticiennes et les makeup artistes, ne sont pas considérés de la sorte et pourtant il s’agit bien du même sujet. Je serais une grande hypocrite, si je vous disais que je ne trouve pas le makeup futile. Oui, c’est futile. Mais c’est un futile, qui fait du bien. Un futile, qui permet à certaines femmes ( et même de nos jours, à certains hommes ) de se sentir mieux dans leurs pompes. Nous ne sommes pas toutes nées, avec le visage parfait et angélique de Natalie Portman, ou avec le sourire si joyeux et communicatif de Julia Roberts ou même encore le petit air mutin et tellement charmant de Michelle Williams.

 

 

Pourquoi, ne peut-on avoir un hobby, une passion qui ne relève pas forcément de l’intellect ? Pourquoi une femme qui aime se faire belle, passe pour une femme « futile et dépourvue de toute intelligence » ? Savez-vous, que la plupart des femmes, ne se font pas belles pour plaire au plus grand nombre, mais bel et bien pour elles-mêmes. Avez-vous conscience à quel point, il est important de s’aimer soi-même ?

Je n’écris pas cet article, parce que j’ai été montré du doigt. Non, à aucun moment. Même si parfois je peux sentir quelques regards désapprobateurs et moqueurs. Je m’en fiche. Mais je n’apprécie pas les réflexions que je peux lire de part et d’autre, sans valeur fondée.

Etre jugé, pour tout et n’importe quoi, sans cesse, devient fatiguant. Si, aujourd’hui j’arrive à m’en cogner de plus en plus. Ce n’est pas le cas de tout le monde, les préjugés ont la vie dure et font du mal. Pour ma part,  je dirais même que c’est le contraire, la bêtise humaine, me donne de plus en plus de force, pour afficher qui je suis vraiment. Oser. M’assumer.

Pour les un an du blog, je me souviens vous avoir dit ( ça m’a marqué depuis tout ce temps ) une chose que j’ai apprise en tenant ce blog. C’est d’avoir appris à m’accepter comme je suis. Je n’aimais pas mon nez, par exemple, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Les photos que je poste sur ce blog, me permettent de me regarder en face, telle que je suis, avec mes défauts et mes qualités. Il y a probablement un peu de narcissisme dans tout ça, mais quand on a toujours complexé sur son physique, c’est un peu comme une revanche, sur l’estime de soi.

 

 

 

Aujourd’hui, j’aime me maquiller. Prendre soin de moi.

Petit à petit, mes complexes disparaissent. Je les assume. J’apprends à vivre avec. Je finis même par les aimer.

D’ailleurs, je note que bien souvent, la première chose qui vient à l’esprit des gens, lorsque je m’apprête un peu. « Oh, toi tu t’es fait belle pour ton mari !! ».

Non. Je regrette, ça peut paraître égoïste et pas très sympa, mais non. Je ne me fait pas belle pour mon mari. Je me fait « belle » pour moi. Et c’est parce que je vais me plaire et me sentir belle, que mon homme le trouvera aussi.

 

 

 

[row custom_class= » »][col-md-6]Quant aux réflexions type, qui prônent la beauté naturelle. C’est très bien, grand bien vous fasse. Chacun voit midi à sa porte, je n’ai absolument rien contre. Il en faut pour tous les goûts ( d’ailleurs se sont souvent précisément ces personnes là qui vont vous regarder de haut, genre «  ma pauvre fille t’as vraiment rien compris à la vie ». «  Okay, bah si ça te plaît de ressembler à une courgette toute ta vie, moi j’opte pour la courgette de luxe ! » ) . Si moi ça m’amuse, de me maquiller légèrement ou à outrance, faire n’importe quoi avec mes cheveux, changer de couleur quand le coeur m’en dit, ça me regarde. Je considère la vie comme trop courte. Si[/col-md-6][col-md-6]j’ai envie de m’éclater de cette façon, en quoi ça peut bien déranger les autres ?! Est-ce que j’ingurgite des trucs nocifs pour la santé, non. Est-ce que je fais du mal aux autres, non. Alors laissez nous, avec nos tubes de rouges à lèvres, laissez nous, nous noircir les yeux et jouer avec nos cheveux. Je ne vous juge pas, vous et vos délires ! Maintenant, quand je me regarde dans le miroir, je me sens différente, j’ai plus confiance en moi. Alors si ces « petites futilités » m’ont évité le psy, je conseille à n’importe qui de se trouver sa propre futilité et de ne pas en avoir honte. Ce qui vous fait du bien à vous, ne sera jamais vraiment compris des autres, mais est-ce si important ?![/col-md-6][/row]

 

Il ne faut pas oublier, que de nos jours, le makeup est aussi considéré comme un art. Pourquoi, colorer une toile, serait plus artistique, que le visage coloré, d’une femme illuminé simplement par le fait de se sentir belle ? 

 

Je n’ai pas choisi de naître, je n’ai pas demandé à mourir. Alors laissez moi vivre comme je veux…

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !