To top

Category: THE BOOK CORNER

14 Août

UN ETÉ AVEC CAMILLA LÄCKBERG

Pour ceux qui me suivent, vous savez que j’ai une vraie passion pour les livres. La lecture est un véritable moment d’évasion et de plaisir. Avec le temps, j’ai pu noter que je lisais principalement le temps de deux saisons. L’hiver et l’été. L’hiver est idéal, pour être bien confortablement installé dans un canapé moelleux, sous un plaid au chaud, façon cocooning. Alors que l’été, c’est la seule façon pour moi, de supporter d’être allongée au soleil en mode détente !

 

 

Cet été j’ai opté pour l’oeuvre quasi complète des aventures d’Erica Falck et de Patrick Hedström, de Camilla Läckberg. J’avais lu le premier il y a quelques années et étant fan de polars scandinaves, j’ai voulu replonger dedans.

Je ne vous raconterai rien de ce qui se passe. Mais simplement vous expliquer, pourquoi j’aime.

 

Si l’apparence de la couverture, n’a pas vraiment d’importance, les Editons Actes Sud ont vraiment un je ne sais quoi, qui m’attire irrémédiablement. J’adore leur style. L’écriture est juste simple et facile à lire. Vous savez le genre de lecture fluide, qui détend. Ce sont les mêmes personnages que l’on retrouve à chaque tome, pour notre plus grand plaisir. Des personnages attachants, qu’on a du mal à lâcher. Rien que par rapport à leur évolution, on a envie d’enchaîner le bouquin suivant. Les histoires sont bien ficelées, à chaque fois des intrigues des plus surprenantes. Alors bien sûr, ce n’est pas du Chattam, rien de fantastique là-dedans. Mais Läckberg a vraiment un style que j’apprécie. L’ambiance de la Suède, apporte énormément de charme au récit, et a provoqué chez moi, la furieuse envie de m’y rendre un jour.

 

 

Pour les amoureux, des intrigues policières, je recommande. Depuis le début de l’été, je les ai enchaîné sans pouvoir m’arrêter !

 

Il n’y a que Cyanure, qui se trouve être un peu différent. Il est nettement plus court et il met en scène un des personnages secondaires, que l’on retrouve dans les autres livres.

Dans mon souvenir, il me semble que le premier « La princesse des glaces » était le moins bien. Mais je me rappelle l’avoir lu après un thriller des plus haletant ! Du coup, j’ai du le sous-estimer. J’aurai du le lire une seconde fois. Mais si vous souhaitez les lire, commencer malgré tout par le premier. Ce ne sont pas des suites, mais par rapport aux relations des personnages, vous risqueriez d’être un peu perdu.

 

 

Camilla Läckberg est mon gros coup de coeur de l’été ! Elle m’aura fait passer de supers moments, aussi bien le matin, que sur le transat ou encore le soir dans mon lit. Des bouquins pas prises de tête, qui se lisent malheureusement beaucoup trop vite !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
9 Déc

A Lire au Coin du Feu

 

[row custom_class= » »][col-md-6][dropcap custom_class= »normal »]J[/dropcap]e n’ai pas de cheminée. Ce qui, se révèle être est un véritable drame, en cette période des fêtes de Noël. Parce que, pas de cheminée, pas de coin du feu. Pas de coin du feu, pas de livres. Pas de livres, pas de chocolat chaud aux Marshmallows. Pas de chocolat chaud aux Marshmallows, pas d’ambiance cosy. Pas d’ambiance cosy… C’EST PAS COOL ! Bon je m’arrête là, vous avez capté l’effet « boule de neige » . Heureusement, il me reste mon imagination et suffisamment de chaleur dans le coeur, pour créer cette ambiance tant attendue, de cette fin d’année. Ce qui m’a donné envie, de vous faire une petite sélection de livres, propices[/col-md-6][col-md-6]à la lecture au coin du feu, pendant la période de Noël. Bien sûr, d’autres bouquins auraient mérités également leur place, mais il faut savoir faire des choix dans la vie. Il me vient d’ailleurs à l’esprit, ce qui n’a strictement rien à voir avec ce qui disais tantôt. Mais un livre, que je souhaiterais plus que tout pour Noël, est « Un chant de Noël de Charles Dickens ». Sauf, que je voudrais le trouver en version ancienne et ça ce n’est pas gagné, vous pouvez me croire, ça fait des années que je cherche. J’aimerais tellement pouvoir, le lire à mes enfants et en faire une jolie tradition de Noël. Peut-être, un jour…[/col-md-6][/row]

 

 

 

Les aventures d’Oliver Twist

 

Je n’ose concevoir un Noël, sans lire du Dickens. Ses livres, sont un enchantement en ces fêtes. Rien que le nom de « Dickens » sonne « Noël ». J’ai opté pour Oliver Twist, mais j’aurai pu tout autant choisir « Les grandes espérances ». Mais pour une majorité d’entre nous, Oliver Twist, est un personnage dont nous avons découvert les aventures, durant notre enfance. Et que serait Noël, sans cette âme d’enfant ?! Les aventures d’Oliver Twist de Charles Dickens.

 

Orgueil et préjugés

 

Il me semble, avoir déjà parlé « d’Orgueil et préjugés »  de Jane Austen. Que voulez-vous, il fait partie de mes incontournables. Il est parfaitement inutile que je vous le rappelle, mais je vous le rappelle quand même, qu’il s’agit là, de l’un de mes auteurs favoris. J’aime me perdre dans cette vieille Angleterre, où les histoires d’amour me font frémir. J’ai lu bon nombre de fois ce livre et je ne m’en lasse pas. A chaque lecture, mes émotions sont au rendez-vous. Orgueil et préjugés de Jane Austen.

 

 

 

Harry Potter

 

Comment vous dire…Je suis une fan inconditionnelle. J’ai lu, je ne sais combien de fois, les 7 tomes. Comment ne pas être enchanté, par toute la magie, de ses aventures. Les films, sont top également, mais pas autant que les livres. Pour tous ceux qui ont aimé les films, faites moi plaisir, lisez les livres !!!! Vous y découvrirez tellement plus de choses, dont on ne parle pas dans les films. Offrez-vous ce plaisir, pour Noël. Foi de moi, vous ne le regretterez pas. On ne présente plus Harry Potter. Ce sorcier, à désormais sa place, dans notre monde de moldus. Harry Potter de J.K. Rowling ( tome 1 ).

 

 

Le seigneur des Anneaux

 

Vous le savez, j’adore, j’ai vu les films 1 milliard de fois, si ce n’est plus. En revanche, je n’ai lu qu’une seule fois le livre. Pour 2 raisons. L’édition que je possède, est l’intégral en poche. Il est donc très lourd et l’écriture est vraiment trop petite, alors quand on a un problème de vue, bah ce n’est pas très pratique. Ce qui me fait penser, qu’il y a quelques mois, je m’étais dit que je le demanderai en cadeau pour Noël ( en 3 tomes ou en grand format ) et j’ai complètement oublié ! Les récits de Bilbon Sacquet, font parties de mes préférés. Il nous entraîne, sur les routes de la Comté, jusqu’en Mordor en passant par la cité des Elfes de la Terre du Milieu. Rencontrant sur le chemin, magiciens, nains, elfes et autres créatures fantastiques. Un chef d’oeuvre ! Le seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien.

 

 

Une seconde avant Noël.

 

L’auteur Romain Sardou, n’est nul autre que le fils de Michel. J’ai découvert ce livre, il y a quelques années et j’avais à l’époque, été émerveillé. Une histoire fantastique, pleine de magie, de rêve et d’espoir. Où se mêle lutins, arbres magiques et rennes volants. Rien que de vous en parler, j’ai envie de le relire. Je crois, que ce soir, il en sera question. Laissez-vous embarquer dans ce monde féerique ! Pourquoi, même ne pas partager ce joli conte de Noël avec les petits…une belle lecture du soir. Une seconde avant Noël de Romain Sardou.

 

 

L’arbre de Noël

 

Une histoire poignante. L’amour inconditionnel, d’un père pour son fils. De belles et douloureuses émotions au fil de la lecture. Un livre d’une grande beauté. Rien que d’y repenser, j’en ai les larmes qui montent. La dureté d’une réalité tellement injuste et bouleversante. Une écriture merveilleuse penchée sur le papier. A lire, avec une boîte de mouchoirs. Après l’avoir lu, votre seul bonheur, sera de vouloir passer du temps avec vos enfants et de les aimer plus que tout au monde. L’arbre de Noël de Michel Bataille.

 

 

Le monde de Narnia

 

Le monde de Narnia de C.S Lewis, est en 3 tomes. Encore une fois, nous tombons dans le fantastique. La magie et la féerie. Si j’ai moyennement accroché avec le film, le livre ne m’a pas laissé indifférente. Une histoire qui plaira évidemment à vos enfants mais à vous aussi. Laissez-vous transporter dans un autre monde, qui vous enchantera par cette jolie naïveté pleine de tendresse . Le monde de Narnia de C.S. Lewis.

 

 

Si les fées m’étaient contées…

 

Un livre magnifique, qui fera le bonheur des petits et des grands. Ils englobent tous les contes que nous connaissons si bien, et d’autres beaucoup moins connus. Il a longtemps été mon livre de chevet. Les oeuvres de Charles Perrault réunies. Toute la magie de notre enfance, entre ces pages. A ne pas manquer. Si les fées m’étaient contées.

 

Livre ouvert, ma lecture a commencé. Et vous quel livre, aimez-vous à lire à Noël ? Quel livre me conseillez vous ? Si ce post est dans l’air du temps. C’est aussi un petit clin d’oeil pour Fabienne, qui aime les livres. Je sais d’ailleurs, de source sûre, que Musso fait partie de ses favoris.  J’attends vos suggestions avec impatience. En attendant, j’ai une tasse de chocolat chaud, pleine de Marshmallows qui ne demande qu’à être dégustée ( oui je sais, je n’ai toujours pas de cheminée. Mais bon, comme j’avais le chocolat et les Marshmallows…)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
15 Nov

Ma lecture du moment : je suis Pilgrim

je-suis-pilgrim-1

 

[row custom_class= » »][col-md-6][dropcap custom_class= »normal »]C[/dropcap]omment se fait-il que je prends plus le temps de lire l’été et l’hiver que pendant les autres saisons ?! Okay, le seul moment où je m’allonge au soleil, l’été, c’est pour lire. L’hiver, en revanche, j’adore me retrouver bien au chaud sous un plaid avec une tasse de thé fumante ou un chocolat chaud. Rien de plus cocooning que cette image. J’en rêve lors des beaux jours et je le mets en pratique dès les premiers frissons. Cet été j’ai lu 5 bouquins, ce qui n’est pas énorme en soi, mais un record lorsqu’on connait Nell & Jude ! Le livre que je lis en ce moment, je l’ai commencé à la fin de l’été. Le soufflet est retombé, sans se faire attendre. Pourquoi ? J’attends une réponse. Mais le froid commençant à faire son apparition, mon envie de lire est réapparu, comme par magie.[/col-md-6][col-md-6]Mes préférences, sont clairement orientées vers les thrillers et le fantastique. J’aimais bien les policiers, jusqu’à ce que je rencontre M.Chattam. Après avoir lu toutes ses oeuvres, les policiers me paraissent bien plat, sans saveur. J’aime autant le frisson que la magie. Le seul problème, c’est pour trouver de bons auteurs. Il faut dire que dans mon coeur, seul M.Chattam sait se tenir. Il ne me déçoit JAMAIS. Je me suis mis en quête de trouver un autre auteur, qui puisse également me donner la chair de poule. Je me suis donc laissée convaincre par Je suis Pilgrim de Terry Hayes…Le titre m’a interpelé, la couverture m’a plu, séduite par la rencontre avec un nouvel auteur et les commentaires étaient plus que bons. En bref, de belles promesses pour passer un bon moment. Pour l’instant, je ne suis pas déçue…[/col-md-6][/row]

 

 

jesuispilgrim3

 

[row custom_class= » »][col-md-6]Et non, je ne peux pas vous dire, si c’est un bon livre, puisque je suis toujours en cours de lecture. J’avais juste envie d’écrire ce post, pour en savoir plus sur vos lectures, et partager des petits trésors, juste entre nous. Je suis curieuse, que lisez-vous en ce moment ? Quel est votre auteur favori ? Quel livre, me conseillerez-vous ? Attention, cela peut être autre chose que des thrillers ! Je suis ouverte à toute proposition, non-indécente bien sûr. Quelles sont vos dernières lectures ? En ce qui me concerne, hormis « Petit Ours Brun fait un cauchemar » ( en plus je l’ai lu plusieurs fois ) j’ai lu avec plaisir « Miséricorde » de Jussi Adler-Olsen, qui est un polar Scandinave. « L’armée [/col-md-6][col-md-6]furieuse » de Fred Vargas, dont j’avais déjà lu un  policier et que j’aime bien. « Une main encombrante » d’Henning Mankell, également un auteur Scandinave, dont j’ai été un peu déçue, comparé aux « Chaussures italiennes » que j’avais adoré. Bien entendu, nous retrouvons un Maxime Chattam «  La patience du Diable » fidèle à lui même, encore un pari réussi ! Et enfin nous terminerons par une découverte inattendue « Kendakalee » de Yann Sévi qui est un auteur français vivant aux U.S.A, dont j’ai adoré la lecture et qui a en quelque sorte perturbé mes habitudes littéraires. Pourquoi ? Lisez le et on en reparlera ! [/col-md-6][/row]

 

 

jesuispilgrim25jesuispilgrim1jesuispilgrim4jesuispilgrim5

Rendez-vous sur Hellocoton !
8 Juin

Dilemme de lectrice

DSC02364

 

[dropcap custom_class= »normal »] H [/dropcap]an, quoi ? Elle sait lire ?! Réflexion à la con, évidemment que je sais lire, si non comment je ferais pour écrire…Pfff… Figurez-vous que je ne m’intéresse pas qu’au make-up. J’ai également une vie littéraire, ma bonne dame ! D’ailleurs hier, en circulant dans les méandres de la blogosphère littéraire, je suis tombée sur le thème  «  Dilemme de lectrice », qui m’a donné envie à mon tour, de répondre aux questions posées.

Tu as plusieurs centaines de livres dans ta pal ( pile à lire ). Comment décides-tu de ta prochaine lecture ?

Alors, oui j’ai effectivement une PAL. Qui ne descend plus très vite, depuis que j’ai les enfants. En règle général, si je n’ai pas d’idée précise de ce que je veux, je vais tous les regarder, voir si déjà certains m’inspirent. Si oui, je les sélectionne puis je lis le résumé et si je me retrouve avec 2 livres ex aequo, je tire au sort, mais comme j’ai l’esprit de contradiction, j’opterai finalement pour l’autre. J’adore commencer un nouveau livre.

 

DSC02362

Tu es as la moitié d’un livre et tu ne l’aimes pas. Tu abandonnes ou tu continues ?

Je déteste ne pas finir un livre. Mais alors vraiment. En temps normal, je me pousse au cul pour aller jusqu’au bout, même si je sais que je risque de me faire chier, terminer un bouquin est une telle satisfaction, et si il est nul, c’est juste un exploit ! Mais je dois avouer, qu’il m’est déjà arrivé de ne pas finir, comme par exemple, cette daube infernale de «  50 nuances de Grey » de El James. Je me suis arrêtée à la moitié, on m’a poussé à lire ce truc de part et d’autre, et comme j’aime me faire ma propre opinion, j’ai fini par perdre de l’argent et du temps.

 

DSC02365

Les couvertures d’une saga que tu aimes ne se ressemblent pas. Comment tu gères ça ?

J’avoue que ça, c’est un truc qui m’emmerde. Mais quand on aime, on ne s’arrête pas à ça. Par exemple, la saga Harry Potter. J’ai les 4 premiers en format poche et les 3 derniers en grand format. Je n’ai pas pu attendre qu’ils sortent en poche, du coup la série est dépareillée.

 

DSC02368

Tout le monde aime un livre que toi tu n’aimes pas. A qui en parles-tu ?

Ah bah tiens, nous revoilà sur « 50 nuances de conneries » ! Une bonne partie des femmes de mon entourage ont adoré, mais alors à un point !! Photos, messages sur Facebook et ne parlons pas du film. Alors oui, évidemment, je me suis sentie seule. Mais je m’en contrefous, je donne mon avis à qui me le demande. J’en ai parlé à Doudou, qui s’en est moqué comme de sa première chemise. Mais j’aurai aussi pu en parler à mon oncle, qui aurait sûrement prit du plaisir à m’entendre me lamenter, sur le pauvre sort de ces milliards de nanas qui ont succombé à cette monticule d’âneries complètement aberrantes.

 

DSC02369

Tu es en train de lire dans un lieu public et tu sens que tu vas pleurer. Que fais-tu ?

Je pleurs. Si je suis émue comme ça, c’est que je suis entièrement dans ce que je lis, je n’ai donc plus conscience du reste du monde. Je suis dans ma bulle, et dans ma bulle tout est permis, pleurer y compris. Et puis pleurer, n’est pas une tare, ça fait partie de la nature humaine, il n’y a pas de quoi avoir honte. Dans l’autre sens, j’aime voir les expressions, les émotions sur le visage d’une personne entrain de lire.

 

DSC02370

La suite d’un livre que tu aimes vient de sortir mais tu as oublié pas mal de choses. Que fais-tu ?

Sans hésitation, je me replonge tête baissée dans le premier tome, avec le plus grand des plaisirs, pour encore mieux apprécier le second.

Tu ne veux pas prêter tes livres. Comment dis-tu non gentiment si on te pose la question ?

Arf, dur dur. Je fais comprendre, que ce livre est vraiment très important pour moi, qu’il ne faudra pas l’abîmer et surtout ne pas oublier de me le rendre « assez rapidement ». En général, ça dissuade l’emprunteur d’emprunter. Ou alors, je dis simplement, que je ne prête plus mes livres, depuis qu’on m’en a rendu abîmé ou pas rendu du tout. Je suis plutôt de nature généreuse, je pourrais donner n’importe quoi, mais les livres c’est différent. C’est comme rentrer dans mon intimité. J’ai vécu des moments précieux avec bon nombre de personnages et suivant le livre, je pourrais avoir du mal à le prêter. Après tout dépend également de la personne.

 

DSC02366

Tu as choisis et reposé 5 livres le mois passé. Comment gères-tu ta panne de lecture ?

Chez moi, la lecture c’est souvent périodique. C’est-à-dire, qu’il y des périodes où je vais dévorer, et d’autres où je n’ai juste pas envie de lire. Si cela arrive, je gère bien, je sais que ce n’est qu’une passade. Des temps meilleurs suivront…Et puis par chance, j’ai d’autre passion dans ma vie.

Il y a énormément de nouveaux livres que tu rêves d’acheter. Combien en achètes-tu réellement ?

Par le passé, il m’est arrivé de tout acheter. Je pouvais rentrer chez moi, avec une dizaine de livres. Aujourd’hui, je vais me concentrer sur deux ou trois, ceux qui m’attirent le plus. Et puis, même si il peut être dur de faire un choix, ils seront toujours là demain.

Après les avoir achetés combien de temps restent-ils dans ta pal avant que tu ne les lises ?

Ca dépend, ça dépasse. Si je suis dans ma bonne phase de lecture, je peux les enchaîner et en lire deux ou trois dans la semaine. Actuellement, je lis moins et moins vite, mes petits amours me prennent beaucoup de temps. Certains de ma PAL, sont maintenant là depuis un bon bout de temps et je le regrette sincèrement…Mais je sais qu’ils sont là, et un jour au l’autre, quand j’aurai plus de temps, je m’appliquerai à faire respecter mon rituel, de la question n°1. Choisir un nouveau livre.

Rendez-vous sur Hellocoton !
15 Mar

Sélection de 5 livres, aux univers bien différents

zz[dropcap custom_class= »normal »] c [/dropcap]a faisait un bail que nous n’avions pas discuté « bouquin » ! Alors que les livres font partis intégrantes de ma vie. Du coup ça m’a donné envie de vous faire une petite sélection de 5 livres , 5 mondes totalement différents dans lesquels j’ai adoré m’évader. Il est vrai que je reste souvent dans les mêmes registres, mais notez que c’est normal puisque ce sont ceux que j’aime 😉 Mes préférences vont de la littérature anglaise à la Jane Austen, aux thrillers fantastiques de Maxime Chattam tout en passant par l’humour noir décapant de Jean Teulé sans oublier les romans de nanas trentenaires addict à tout plein de chose 😉

Un petit récap de ces petites merveilles …

Prédateur de Maxime Chattam

Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les GI’s, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l’un des navires alliés : un soldat a été retrouvé pendu à des crocs de boucherie, la tête remplacée par celle d’un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police militaire et l’infirmière Ann Dawson dépêchée sur les lieux en sont convaincus : c’est l’oeuvre d’un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu’il inflige. Malgré le déclenchement de l’offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l’horreur. Frewin et Dawson orientent alors leur enquête vers la 3e section de la compagnie Raven, une poignée de durs qui forme un cercle très spécial..

J’ai choisi Prédateur, mais je ne dirais pas que c’est le meilleur, la vérité c’est qu’ils sont tous excellents, alors difficile d’en choisir qu’un ! Mais celui-là fait parti de mes préférés, voilà qui est dit 😛  Bon alors là c’est simple, j’adore tout ce que fais ce mec ! Tous ces livres sont absolument fabuleux, il nous embarque à chaque fois dans des aventures de dingues, c’est un pur plaisir de le lire, c’est d’ailleurs un de mes auteurs français favori 🙂

Le petit magasin des Suicides de Jean Teulé

Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humeur sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.

Un véritable petit bijou d’humour noir ! J’ai passé un moment inoubliable dans ce petit magasin, qui a su me ravir, me charmer, me faire rire et m’attendrir. Un livre à lire et à relire 😉

Le diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger

Andrea, journaliste débutante fraîchement débarquée de province, est engagée comme assistante personnelle de la rédactrice en chef de Runway, un grand magazine de mode new-yorkais. Un job prestigieux que tout le monde lui envie… Sauf que le rêve se transforme vite en cauchemar… Andrea se retrouve propulsée du jour au lendemain dans un univers hostile, peuplé de créatures aux langues fourchues et aux silhouettes acérées. Une drôle de secte dont les dieux ont pour noms Prada, Armani ou Versace… Miranda, sa patronne, tyrannique et narcissique, la traite comme bonne à tout faire, corvéable à merci et Andrea se retrouve chargée des « missions » les plus improbables : affréter un jet privé pour expédier le dernier Harry Potter aux enfants de Miranda qui vivent en Europe, localiser LA boutique dont Miranda a oublié le nom, mais où elle a repéré le meuble de ses rêves, faire en sorte que les repas de la diva soient toujours servis à l’exacte température… Alors que la poudre aux yeux se dissipe, Andrea commence à comprendre que « le job pour lequel des millions de filles seraient prêtes à mourir » pourrait bien la tuer, elle !

Irrésistible comédie sentimentale, comme j’aime !!! Qui mêle, magasine de mode, relooking , amour et tyrannie, un vrai bonheur à lire et également à voir en film , pour une fois le film est aussi bon que le bouquin. Ce livre est une aubaine pour l’esprit, qui pour quelques instants nous fait oublier la tyrannie de notre propre quotidien, pour laisser libre court à nos rêves de fringues de hautes coutures et j’en passe 😉

L’amour comme par hasard de Eva Rice

1954. Pénélope et Charlotte, de jeunes Anglaises issues de familles aristocratiques mais désargentées, sont folles du chanteur Johnnie Ray, qui fait fureur des deux côtés de l’Atlantique. Harry, le cousin de Charlotte, essaie de reconquérir une extravagante actrice américaine qui s’est fiancée avec un autre. Pénélope, elle, est subjuguée par l’irrésistible Rocky Dakota, un imprésario hollywoodien de vingt-cinq ans son aîné. Mais Rocky s’intéresse-t-il à elle ou à sa mère, une veuve éblouissante qui ne s’est jamais remise de la mort de son mari bien-aimé au champ d’honneur ?
Un marivaudage, dans lequel Eva Rice réinvente avec esprit les jeux de l’amour et du hasard, dans une Angleterre attachée à ses traditions, sur fond de rock’n roll…

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, j’ai pris ce livre par hasard au Virgin  » pour tant de truc acheter, vous choisissez un ou deux livres offerts » ( super concept, j’adore !) Bref, j’ai mis un peu de temps avant de l’ouvrir, parce que je l’avoue je n’étais guère très emballée et puis finalement au fur et à mesure, j’ai été enchantée de retrouver des personnages très attachants, qui m’ont fait l’effet de vieilles amies avec qui j’aimais me retrouver pour parler mecs, fringues, musique et autres facéties de la vie 😉

Orgueil et préjugés de Jane Austen

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage : l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ?
Si oui, en sera-t-elle aimée ?
Si oui, encore, l’épousera-t-elle ?
Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Ce roman est un incontournable de l’auteur, que j’aime énormément. Nous voici donc en présence d’un autre de mes auteurs favori, qui à chaque fois que je la lis, me transporte dans un monde chargé de poésie à l’anglaise, d’histoires d’amour tumultueuses et de tirades des plus romanesques. Et pourtant il n’est pas toujours évident de lire des romans qui se passe à une autre époque, sans se sentir soudainement envahi d’une étrange fatigue, tellement l’ennui s’en fait ressentir, et bien nous en sommes loin avec Miss Austen, qui était à mon avis en avance sur son temps et cela à bien des niveaux 😉

Si certains d’entre vous avez des livres à me conseiller dans le même genre, je suis preneuse !

Rendez-vous sur Hellocoton !
3 Déc

Si vous ne deviez emporter qu’une seule chose sur une ile deserte ?

unnamed

Je ne sais pas pourquoi ? Mais je me suis posée cette question et la réponse a été que je n’ai même pas eu besoin de réfléchir, les livres se sont imposés à moi sur le champs ! Bien entendu, mon ordinateur est arrivé juste après, mais soyons sérieux si il s’agit d’une île déserte, la connexion internet est juste improbable ( y en a qui vont dire, » bah j’amène la connexion avec !  » Bah non tu ne peux pas , tu ne dois emporter qu’UNE SEULE chose ! Et puis tu te la brancherai où ta box ? ;)) Je ne sais pas vous, mais moi j’adore les livres, que se soit de la littérature anglaise, française ou scandinave, des polars, des romans d’aventure en passant par le registre fantastique, comique ou tragique,  je ne pourrai m’en passer. Ce que j’aime, c’est qu’ils ont le pouvoir de nous transporter ailleurs, de nous faire déconnecter du présent, ils nous font vivre des aventures que nous ne serions pas en mesure de vivre dans la vraie vie. Ils peuvent nous faire rire, pleurer, même les deux à la fois, ou nous donner le frisson. Ils font grandir notre imaginaire, ils ont la faculté de nous faire réfléchir et de nous faire nous poser des questions, ils peuvent nous donner une autre perception de la vie, nous rassurer et nous rendre plus fort. Ils nous font passer un bon moment, nous font rencontrer des personnages qui marqueront à tout jamais nos esprits. La lecture est une richesse que nous avons tous à portée de main et il y a tant de trésors à découvrir !!!

Un jour, si l’occasion m’est donnée, j’aimerai avoir une pièce à moi, remplie de livres. Je m’imagine avec l’un d’eux entre les mains, blottie dans un fauteuil dès plus confortable , un plaid sur les jambes, devant un bon feu de cheminée , une tasse de chocolat chaud fumante à mes côtés…

Cela me fait penser, d’ailleurs, que j’ai toujours du mal à me sentir bien, quand je rentre dans la pièce à vivre de chez quelqu’un et qu’il n’y a pas de bouquin. Ils apportent tellement de chaleur à une pièce ( pas dans le feu hein !!)

Alors, oui, si je ne devais emporter qu’une seule chose sur une île déserte, ça serait un livre ! J’ai toujours un livre dans mon sac à main, gros ou petit ( petit de préférence, l’imaginaire pèse lourd dans notre monde ) c’est comme un vieil ami que je traîne avec moi, grâce à lui je ne me sens jamais seule…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !